Coude, Échographie

Comment faire une échographie du coude quand on est orthopédiste ?

comment faire une échographie du coude

Équipé d’une sonde au sein de son bureau de consultation, l’orthopédiste peut réaliser l’échographie du coude pour répondre à quelques questions simples comme l’examen des structures anatomiques en statique ou en dynamique, la réalisation d’un diagnostic comparatif, l’observation des structures opérées, etc…

Simple et rapide, l’échographie du coude est indolore, dynamique et sans effet indésirable. Le patient peut visualiser en temps réel les images sur l’écran, comprendre le problème et poser directement ses questions au chirurgien.

Lors de l’examen du coude, il est utile de connaitre quelques « astuces » :

– L’insertion distale du tendon du biceps distal se recherche à la face postérieure de l’avant-bras proximal dans la position du cygne (flexion du coude, pronation maximale et flexion du poignet).

L’échographie de la partie médiale du coude est difficile car la sonde est instable. Il faut positionner la main du patient à plat sur la table en pronation, l’avant-bras vertical, épaule en rotation médiale.

– Pour l’étude de la partie antérieure du coude, l’artère brachiale (facile à repérer) est située entre le nerf médian qui plonge en distal sous l’arcade du muscle fléchisseur commun superficiel et le tendon distal du biceps brachial qui est iso-échogène et sous-cutané : c’est le « BAM » pour Biceps-Artère-Médian.

Next Article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *