Chirurgie du poignet, Échochirurgie

Le transfert tendineux sous anesthésie Walant

Transfert tendineux sous anesthésie walant

L’anesthésie walant (en anglais « wide awake local anesthesia and no tourniquet ») est une anesthésie locale adrénalinée, sans injection de sédatif, qui permet d’éviter la paralysie du bras et le garrot, tout en assurant l’indolence pour le patient.

Cette technique d’anesthésie a été codifiée au Canada par le Pr Donald Lalonde. Elle permet la réalisation de transferts tendineux sur-mesure. En effet, la mobilisation active est possible en per opératoire, c’est-à-dire que le chirurgien peut évaluer en per opératoire la tension du transplant et immédiatement son efficacité.

A titre d’exemple, nous avons réalisé un triple transfert tendineux pour la réanimation de l’extension du poignet et des doigts chez une patiente de 72 ans présentant une paralysie radiale haute (nerf paralysé au bras).

Nous avons pu tester pendant l’opération l’efficacité des transferts. L’extension des doigts était suffisante après transfert du long palmaire et du fléchisseur ulnaire du carpe mais pas celle du poignet : nous avons donc transféré le rond pronateur sur le court extenseur du carpe pour obtenir une extension du poignet contre pesanteur.

Une fois les cicatrices fermées, la patiente a pu immédiatement observer le mouvement de son poignet. Une attelle d’extension a été posée pour 3 semaines puis la rééducation a débuté.

La technique d’anesthésie walant est idéale pour les transferts tendineux du point de vue du chirurgien (réglage sur-mesure) comme du patient (résultat immédiat visible et confort de l’anesthésie locale).

Previous ArticleNext Article